Le premier arrondissement: un quartier unique

Richelieu Domiciliation est idéalement situé au 23 rue de Richelieu dans le 1er arrondissement de Paris.

Nous sommes au coeur d'un carré d'or, entre l'Opéra Garnier, la Bourse, le Conseil d'Etat et le Louvre.

Richelieu Domiciliation au coeur de Paris

 

La rue de Richelieu doit son nom au cardinal de Richelieu, premier ministre du roi Louis XIII. Cette rue a été ouverte en 1633, quand Richelieu réalisa l'extension du Palais Cardinal.

La première partie de cette rue a été ouverte le 23 novembre 1633 entre les actuelles place Colette et rue Feydeau, alors porte de Richelieu.
Le 18 octobre 1704, la porte de Richelieu ayant été détruite en 1701, la partie situé entre l'actuelle rue Feydeau et les Grands Boulevards est ouverte.

 

Cette rue prit successivement les noms de :

rue Royale à son ouverture en 1633,

rue de Richelieu peu de temps après,

En 1793, sous la Révolution, elle prit le nom de rue de la Loi,

En 1806, avec l'abandon du calendrier républicain par Napoléon Ier, la rue retrouve le nom rue de Richelieu.

 

Elle part de l'espace formé par la place Colette et la place André-Malraux, là où se trouve la Comédie-Française, et se termine à la jonction des grands boulevards, pour se prolonger par la rue Drouot. La rue de Richelieu longe sur sa partie ouest l'ensemble des jardins du Palais-Royal qui sont accessibles par quatre passages depuis la rue.

 

On y trouve :

La Comédie-Française ou Théâtre-Français

no 8 : Ancienne boutique Fauré Le Page, célèbre arquebusier parisien qui distribua des armes à la foule lors de la révolution de 1830. Le même bâtiment accueillait également le Royal Palace hôtel qui ouvrit ses portes en 1909.

no 39 : Maison où est mort Denis Diderot.

no 40 : Emplacement de la maison où est mort Molière.

no 43 : Emplacement de la maison où est mort le réformateur de l'artillerie française Jean-Baptiste de Gribeauval.

no 58 : site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France.

no 63 : site Hotel de Malte. Le révolutionnaire Simon Bolivar s'est logé à cet hôtel en 1806. En 1813 il a été son hote exilé Sebastián Miñano. Le général argentin Conrado Villegas est décédé dans l'hôtel le 26 août 1884. Rufino José Cuervo s'est logé à lui en 1904.

no 69 : immeuble construit sur les plans des architectes Alexandre Maistrasse et Berger en 1904, angle de la rue Rameau. Stendhal y écrivit les promenades dans Rome et Le Rouge et le Noir.

no 92 : En 1839 un officier autrichien, August Zang, a ouvert sa boulangerie viennoise, qui vit l'apparition du croissant en France.

no 100: siège du Journal à la Belle Époque.

no 106: Au 19e siècle, il y avait ici le très aristocratique Salon des Étrangers. Talleyrand en fut membre.

 

Au carrefour avec la rue Molière trône une fontaine portant une statue de Molière appelée La fontaine Molière.

fontaine Molière

 

(source : Wikipedia)

 

Retrouvez nous sur FacebookRetrouvez notre blog